• Louise

Le loup : du mythe à la réalité

Le loup est un animal mythique admiré par bon nombre d’entre nous. Pourtant aujourd’hui, quand on pose la question à François Thabuis, éleveur de bovins et d’ovins en Haute-Savoie, on comprend que la réalité du loup dans nos montagnes est plus complexe qu’il n’y parait.

Rappel historique

Vers la fin du XIXè siècle, le loup est chassé par l’homme en France et dès 1882, une prime est même offerte à toute personne qui serait amenée à tuer un individu. Si une telle position est adoptée, c’est avant tout parce que le loup est alors vu comme un prédateur pour l’homme. En 1939, on estime que le dernier loup est abattu en France et il continue à être chassé dans d’autres pays européens. Finalement, en 1976, il ne reste plus que quelques individus en Italie qui le déclare alors comme espèce protégée.

Cela va ouvrir la voie à un mouvement de protection de l’espèce : en 1979, la convention de Berne le déclare comme espèce protégée au niveau international ; en 1992, il en est de même au niveau européen ; et en 2007, il devient protégé en France également.

Ainsi, dès 1992, le loup fait son grand retour dans notre pays, dans le parc national du Mercantour. L’animal va alors logiquement se reproduire et le nombre d’individus va augmenter en France.

La présence du loup en chiffres

Entre 2015 et 2020, on estime officiellement que la population de loups a quasiment doublé, passant d’environ 300 individus à presque 600. D’après l’INRAE, cela représente une augmentation d’environ +20% par année. Dans l’épisode 4 de la saison 2, François Thabuis nous explique que le vécu des éleveurs est différent des chiffres officiels et qu’il est persuadé qu’il y a plus de 600 individus sur le territoire français.

Sa présence sur le territoire est relativement concentrée dans les Alpes, là où il s’est initialement installé, mais c’est une espèce territoriale qui cherche à s’étendre en plaine comme en montagne. C’est pour cela qu’on retrouve des loups dans les Vosges, dans la Meuse ou même dans le Massif central. Vous pouvez retrouver des cartes et des graphiques statistiques sur la présence du loup en France ci-dessous :